Google propose App Inventor pour garnir l'Android Market

Publié le par stabbquadd.over-blog.com

Alors que fin avril, l'Android Market ne disposait "que" de 50.000 applications, les statistiques du concurrent de l'Apple Store ne cessent de progresser. En effet, entre Mai et Juin, ce sont plus de 40.000 applications qui ont rejoint la plate-forme, portant le total d'applications disponibles à plus de 90.000. Une tendance que semble vouloir encourager Google qui propose dès à présent l'App Inventor, un outil dédié à la création d'applications Android qui ne nécessite pas la connaissance préalable d'un langage de programmation.


La course est déjà bien engagée entre l'Apple Store (plus de 200.000 applications) et l'Android Market (plus de 90.000 applications). Mais là où la firme de Cupertino se révèle parfois un peu trop fermée à la présence de
certaines applications sur son marché en ligne, le géant de Mountain View pratique de son côté une ouverture d'esprit que d'aucun jugeront excessive. En effet, en mettant à disposition son nouvel outil, l'App Inventor, Google facilite l'apparition de nouvelles applications, qui pourront venir gonfler les statistiques de son Market.


Si l'initiative permet à tout possesseur d'un appareil Android de développer des logiciels qui sont destinés à celui-ci, le risque est grand de voir se multiplier sur le Market les applications inutiles créées "juste pour voir" et mises en ligne avec autant de conviction. Google compte probablement sur la vigilance de ses utilisateurs, lui qui maîtrise les systèmes de recommandations (présents par exemple dans YouTube), pour permettre aux créations les plus abouties de sortir du lot sans être noyées dans les flots.


L'App Inventor permet, à travers une interface à base de pièces de puzzle, d'utiliser toutes les capacités des appareil Android, comme l'accès aux coordonnées GPS, la communication avec un site web, ou encore l'envoi de SMS automatique. Autant de possibilités qui, si elles permettent une relative souplesse dans le développement, posent néanmoins la question de la sécurité. Que se passera-t-il quand on découvrira une application frauduleuse envoyant régulièrement des SMS vers un service surtaxé ? Espérons qu'alors, la réaction de Google sera plus digne que celle de son concurrent en pareille circonstance. On se souvient en effet des
annonces timides d'Apple concernant l'existence d'une faille dans son système de paiement, noyant plus ou moins le poisson et minimisant l'incident après le détournement de plusieurs comptes iTunes.


Pour autant, l'App Inventor pourrait également se révéler être un atout fort pour la plate-forme Android, en permettant à chacun de personnaliser la configuration de son téléphone en fonction de paramètres qui lui sont propres et n'auraient pas pu être anticipés par un développeur. De même, l'outil offre la possibilité à chaque communauté de se construire un outil capable d'en alerter les membres lorsque, par exemple, deux d'entres eux se retrouvent à moins d'un kilomètre l'un de l'autre. Peut-être à terme de quoi faire passer les réseaux sociaux les plus confidentiels au niveau supérieur, en permettant aux gens qui les composent de se voir plus souvent, sans qu'il n'y ait besoin d'organiser chaque rencontre.


Alors, l'App Inventor, une stratégie pour faire bondir les statistiques de son Market et surclasser l'Apple Store ? Possible, quoi que cela ne semble pas nécessaire. En effet, l'apport mensuel de nouvelles applications ne cesse de croître sans montrer le moindre signe d'une stabilisation. Alors que le mois de Juin a vu l'arrivée de plus de 15.000 d'entre elles, déjà plus de 9.000 applications supplémentaires ont vu le jour dans le premier tiers du mois de Juillet. Un nombre à mettre en parallèle avec les statistiques de l'Apple Store, recevant
moins de 6.000 soumissions d'applications par mois, ce à quoi il faut ajouter le facteur aggravant du tri draconien effectué par la firme.
(ajout mensuel d'applications sur l'Android Market)


En cumulant un choix grandissant et un
culte de la gratuité des applications, compensé par la publicité sur laquelle Google a la main-mise, gageons que les comptes soient plus profitable pour la firme de Mountain View qu'ils ne l'ont été pour Apple avec son Store. Quoi qu'il en soit, l'avenir seul nous dira si la stratégie d'ouverture de Google aura un jour raison de l'élitisme de la marque à la pomme.

Publié dans Android

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article