Lettre atypique de résiliation SFR

Publié le par Stabbquadd

Voici le courrier envoyé ce jour à SFR pour mettre fin à mon contrat internet (freebox révolution me voilà !).

 

À Toulouse, le 15 Octobre 2011


Monsieur, Madame,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir mettre fin au contrat correspondant au numéro cité en référence.
J’ai bien noté qu‘en application des dispositions contractuelles qui nous lient, cette résiliation devrait prendre effet dans un délai de 10 jours à compter de la réception de ce courrier, et qu'elle me coûtera la somme abusive de 45 € étant donné les circonstances. J'ai en effet attendu l'activation de la ligne dans mon nouveau logement pendant plus d'un mois et demi, durée pendant laquelle j'ai du appeler, à mes frais, un service client SFR incompétent et parlant mal le français, jusqu'à ce que je réussisse à faire activer la ligne par une conseillère moins nulle que les autres. J'ai donc gaspillé plus de deux heures de communications à partir d'un numéro non-SFR (puisque ma ligne n'était pas activée) pour parvenir enfin à obtenir ce pourquoi j'ai payé en vain tout ce temps. La surprise de voir mon numéro de téléphone changer ainsi que l'impossibilité de raccorder ma télévision à la box TV (la prise téléphonique n'étant pas disposé chez tout le monde derrière le téléviseur) m'ont poussé à prendre un abonnement chez votre concurrent Free, qui offre tout le nécessaire de connexion sans avoir besoin de faire une fois de plus la mendicité auprès de votre « service » client, lequel ne m'a au passage jamais proposé le moindre geste commercial pour compenser mon mois et demi d'abonnement perdu, mes communications téléphoniques à son encontre et celles à destination de numéro fixes (normalement inclus dans l'abonnement mais indisponible avant activation de la ligne), le fait de m'être fait appeler M. Manoli* pendant tout ce temps, ce qui constitue une déformation plutôt extrême de mon véritable nom, sans parler du dérangement et du temps perdu, notamment pour trouver une connexion internet en dehors de celle de mon logement afin de procéder à d'autres démarches de changement d'adresse impératives.


C'est donc en très mauvais terme que je vous demande aujourd'hui la résiliation de mon contrat, préférant supporter les frais abusifs de celle-ci (dont je n'étais même pas au courant) plutôt que de chercher le courage de poursuivre avec vous. Et à moins que vous me réserviez une bonne surprise dont je n'aurais pas encore connaissance, je vous prie d'agréer la certitude que ma mésaventure et la haine qu'elle m'a inspirée envers votre service seront partagées avec mon entourage au sens très très large du terme.

 

En attendant, merci de m'envoyer le bon de retour de votre matériel dont j'ai hâte de me débarrasser, puis de m'oublier dans la mesure du possible, si toutefois vous vous rappeliez mon nom...

Cordialement... 

 

* le nom a été changé.

Publié dans Internet

Commenter cet article

Nono 04/07/2012 10:01


Ah, c'est magnifique, j'en ai la larme à l'oeil :)

Stabbquadd 09/02/2013 10:36



Merci merci, mais tout le mérite revient à SFR qui a su m'inspirer toute cette formidable verve !