Pour motiver les dons, The Tunnel Movie lance une tombola..

Publié le par stabbquadd.over-blog.com

L'initiative de Crowd Funding lancée par deux producteurs australiens peinerait-elle a rencontrer son public ? En effet, alors que le projet avait rassemblé pas moins de 4000 dollars en seulement quatre jours lors du premier mois (entre le 18 et le 22 juin), celui-ci n'a plus semblé susciter l'engouement des internautes à co-financer le film. Dès lors, les deux producteurs ont décidé d'ajouter la possibilité pour un donateur choisi au hasard de récupérer 1% des revenus d'exploitation du long-métrage.


Avec le projet cinématographique
The Tunnel, Enzo Tedeschi et Julian Harvey espéraient tester un nouveau modèle économique pour la production de leur film : le Crowd Funding (la production communautaire en français). Puis, afin de remercier les internautes d'avoir permis la réalisation du film, les deux producteurs projetaient la distribution gratuite de celui-ci à travers le peer-to-peer. Néanmoins, si l'opportunité de pouvoir récupérer légalement un long-métrage à travers les réseaux de partage peut s'avérer attrayant pour les internautes, on pourra se demander ce qui motiverait ceux-ci à mettre la main au porte-monnaie pour permettre l'aboutissement de cette idée nouvelle. En effet, quand l'offre de téléchargement par P2P se trouve être déjà plus que complète, au grand dam des ayants-droit, comment motiver l'internaute à participer financièrement à de nouvelles productions destinées à ces modes de distribution.

Le premier mois de mise en ligne du projet, ce sont ainsi plus de 7000 dollars qui avaient été réunis, grâce aux dons généreux (certains allant parfois
jusqu'à 450 dollars) de centaines d'internautes magnanimes. Mais depuis, l'enthousiasme semble s'être apaisé, et ces deux dernières semaines, seul un petit millier de dollars est venu s'ajouter au total, portant celui-ci à 8265 dollars (au moment où ces lignes sont écrites). Il semble dès lors peu probable que l'objectif d'en rassembler 135.000 pour réaliser le film et le sortir avant la fin de l'année 2010 soit atteint dans les temps.

C'est peut-être ce qui aura motivé les producteurs à ajouter à leur initiative un tirage au sort qui permettra à l'un des donateurs, lorsque le film sera financé, de gagner 1% des recettes engendrées par l'exploitation du film. Sur la
page des dons, ils expliquent ainsi que "nous allons choisir une image dans le film, et le propriétaire de cette image obtiendra 1% de chaque somme que le film rapportera.", chaque dollar donné étant une image du film achetée. Et, dans une démarche commerciale digne des meilleurs casinos, le site nous informe également que "Qui sait ? Plus vous achetez d'images, plus vous avez de chances de recevoir un chèque dans votre boîte mail".

La question se pose dès lors de savoir s'il n'aurait pas été plus naturel de partager d'emblée les recettes avec les internautes co-producteurs. Le pari était osé : en demandant aux internautes de donner de l'argent avec pour seule contrepartie d'obtenir un film légalement par le P2P, ceux-ci sont dès lors en droit de se demander en quoi les producteurs sont encore producteurs, et pourquoi ce sont eux qui récolteront les bénéfices liés au projet quand ils ont financé celui-ci sans prise de risque en demandant les fonds au public avant même le début du tournage.

C'est peut-être ce qui aura refroidi les internautes dans leur bonté. Si c'est le cas, il n'est pas évident que l'ajout d'une chance sur 135.000 de récupérer un seul petit pour-cent des revenus du projet soit suffisant pour les motiver à mettre la main à la pâte.

Publié dans Cinétélé

Commenter cet article